Avertir le modérateur

01/03/2012

Qualibail, on a tous à y gagner !

Depuis 2004, Le Toit Angevin s'est engagé dans une démarche de qualité de services auprès de ses clients. Certifié Qualibail depuis 2006 par l'AFNOR, l'ensemble des collaborateurs espère aller encore plus loin dans cette démarche, en respectant de nouveaux engagements pour une nouvelle certification Qualibail au printemps 2012.

  

De qualibail 1 à qualibail 2

L'objectif majeur de la certification Qualibail est de rendre visible au quotidien la qualité de services aux clients. Cette démarche est reconnue puisque 95% des locataires interrogés en 2011 sont prêts à recommander Le Toit Angevin à leurs parents ou amis.
En adoptant le nouveau référentiel de services Qualibail qui compte désormais treize engagements au lieu de huit, les collaborateurs du Toit Angevin s'engagent à mettre en oeuvre de nouvelles pratiques en vue d'assurer une amélioration continue de la qualité de services tout en valorisant leur savoir-faire.
 

Le Toit Angevin s'engage

Les treize engagements du nouveau référentiel Qualibail :
  1.  Nous vous accompagnons dans votre demande de logement
  2. Nous agissons pour votre confort et votre sécurité lors de votre emménagement
  3. Nous favorisons la maîtrise des charges de votre logement dans le respect de l'environnement
  4. Nous prenons en charge vos demandes d’intervention technique
  5. Nous sommes joignables 7j/7 et 24h/24 pour votre sécurité
  6. Nous maîtrisons la qualité et les délais des interventions techniques dans votre résidence
  7. Nous respectons votre emploi du temps
  8. Nous vous informons des travaux planifiés dans votre résidence
  9. Nous assurons un nettoyage de qualité dans les espaces communs
  10. Nous traitons vos réclamations écrites et vous tenons informé des suites données
  11. Nous recherchons une solution de logement adaptée à l'évolution de vos besoins
  12. Nous organisons votre départ sans surprise
  13. Nous agissons pour améliorer la qualité de nos services et votre satisfaction

L'audit

Afin d'évaluer la pertinence des actions menées en faveur de Qualibail, un audit réalisé par AFNOR CERTIFICATION aura lieu du 2 au 6 avril dans les locaux du Toit Angevin. A cette occasion, l'auditeur se rendra sur le terrain afin de constater le respect des engagements.
 
Rendez-vous en avril pour connaître les résultats !

 

 
Le Toit Angevin
 vous informe
 
 

28/02/2012

Le personnel de proximité du Toit Angevin équipé pour l’avenir

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises prennent en considération l’amélioration des conditions de travail. Parmi les pistes proposées par les spécialistes, une meilleure organisation du temps de travail et des moyens adaptés permettent de diminuer le stress et de gagner en efficacité. Le Toit Angevin, engagé dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE), met donc régulièrement en place des actions dans ce domaine. Ainsi, le personnel de proximité a bénéficié en 2011 d’une série de nouveaux équipements qui devraient lui faciliter la tâche, depuis le téléphone portable à la voiture aux vitesses automatiques.

 
Au total, 34 agents sont concernés : des gardiens, des régisseurs, du personnel d’entretien ou de jardinage. Chaque jour, leur activité les amène à se déplacer sur différentes zones, à Angers, en périphérie et sur tout le Maine-et-Loire, dans des immeubles ou des ensembles pavillonnaires. En dehors des interventions régulières viennent s’ajouter des rendez-vous, avec des particuliers par exemple, ou des entreprises partenaires. Bref, un emploi du temps chargé et variable, géré par les agents eux-mêmes, et par les techniciens du Toit Angevin qui leur transmettent une partie des demandes. 

Agenda partagé 

Afin de faciliter la gestion de leurs déplacements et des plannings, les agents ont été équipés de Smartphones en 2011. Ils disposent ainsi d’un agenda en commun, d’une messagerie, d’un accès à internet, d’un GPS, et des fonctions de téléphonie classique. Résultat, la prise de rendez-vous est facilitée (auparavant, celle-ci s’effectuait sur un ordinateur portable), et surtout l’accès partagé de l’agenda permet une meilleure gestion des demandes, qu’elles proviennent des particuliers ou du siège du Toit Angevin. Les délais de rendez-vous avec les locataires ont été réduits depuis la mise en place de ce système.
 
Autre avantage de ce téléphone multifonctions, l’appareil photo intégré : lorsqu’un gardien est amené par exemple à faire un état des lieux et qu’il constate des problèmes dans les parties communes (porte cassée, vitre à remplacer), il peut envoyer directement sa photo par courrier électronique à un technicien du Toit Angevin. A la clé, une transmission d’information quasi immédiate qui laisse le gardien plus disponible pour une autre mission.

Appareils performants

Côté outils, le Toit Angevin a investi dans des appareils performants : des nettoyeurs à haute-pression, des perceuses grand modèle, des aspirateurs à forte puissance (pouvant être utilisés en cas de dégât des eaux), et une souffleuse à dos dont le bras est moins lourd à soulever que celui des souffleuses à mains. Toute une série d’outils destinés à faciliter des travaux ponctuels et importants, et mis à disposition au magasin général.

Accès au Fonds d'aide

Enfin, une voiture à vitesses automatiques a été achetée en 2011 à l’attention d’agents du service, handicapés pour conduire à cause d’un problème de pied. L’achat de ce véhicule a été subventionné par l'AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). Ces personnes pourront ainsi conserver leur mobilité, indispensable à leur activité.
 
On l’aura compris, le Toit Angevin souhaite s’inscrire dans cette démarche d’amélioration des conditions de travail, un travail soutenu par les pouvoirs publics. En 2012, d’autres projets dans ce domaine devraient voir le jour…

22/02/2012

Jardinier au Toit Angevin, au rythme des saisons

Au Toit Angevin, le service Espaces verts comprend quatre personnes qui travaillent à plein temps à « l’entretien des espaces verts » sur des sites appartenant au Toit Angevin sur Angers et sur Trélazé. Ces jardiniers ont aujourd’hui pour mission d’entretenir les espaces collectifs au pied des immeubles ou aux abords des maisons individuelles, « un métier qui a beaucoup évolué au cours des dernières années », nous confie Jacques Cousin, jardinier au Toit Angevin. Et ce sont des évolutions qu’il qualifie de bonnes ! Jacques Cousin est entré au Toit Angevin il y a près de 17 ans après un BEP-CAP de jardinier et une expérience de paysagiste chez des particuliers.

Un métier qui a connu de grandes évolutions

En effet, la plupart des lourdes tâches, comme la taille des haies chez les particuliers ou l’élagage des arbres (qui nécessitait du matériel spécifique), sont désormais confiées à des entreprises spécialisées.

Des évolutions sont aussi à noter dans le domaine des traitements phytosanitaires, « qui ont grandement diminué ces dernières années et qui se font plus ciblés, tout comme les arrosages », note Jacques Cousin.

Dans la même démarche de préservation de l’environnement dans laquelle est engagé Le Toit Angevin, un gros investissement a été réalisé dans une tondeuse autotractée, dont le point fort est de broyer les déchets de tonte au fur et à mesure de la tonte, ce qui permet d’économiser les allers retours à la déchetterie, mais aussi le coût du recyclage.

Ces évolutions laissent davantage de temps aux jardiniers pour la création et la finition. Jacques Cousin et son collègue, Christophe Crosnier, ont ainsi pu participer activement à la création des jardins de Salpinte en 2008. En effet, ces jardins qui se trouvent à La Roseraie ont été créés en collaboration avec l’architecte-paysagiste M. Masson et sont entretenus exclusivement par Le Toit Angevin. Ils ont demandé pas moins de deux ans de travail : près de 9 000 plantes ont été installées. D’inspiration méditerranéenne, ces jardins sont plantés de lavandes, d’oliviers, de palmiers… autant de végétaux économes en eau !

Ces jardins, qui réclament aujourd’hui encore l’attention des jardiniers car la taille pour former les végétaux et donner une belle structure est essentielle, sont la fierté de Jacques Cousin.

En 2012, est prévue l’installation d’une pergola et de claustras végétalisées…

A chaque saison sa mission

Cependant, les jardins de Salpinte ne sont pas la seule mission d’entretien des jardiniers !

Et ne croyez pas que l’hiver est une période creuse, bien au contraire ! En effet, en hiver, le travail des jardiniers consiste à bien préparer les espaces verts, et à ce titre, les tâches sont nombreuses et essentielles : taille des végétaux (qui inclut le ramassage et le recyclage en déchetterie des nombreux déchets), nettoyage des massifs, formation des végétaux, applications de traitements, petits élagages, et tontes si nécessaire en cas d’hiver doux, comme ce fut le cas jusqu’à très récemment cette année. Il faut également faire l’inventaire des végétaux manquants et passer commande.

Le printemps est quant à lui consacré aux nouvelles plantations, aux traitements ciblés des cours, des allées et des massifs, et c’est aussi la période intensive des tontes des espaces verts, qui représente un poste important dans le planning annuel des jardiniers du Toit Angevin.

Finalement, la période la plus calme se situerait plutôt pendant l’été quand la végétation cesse de croître puisque l’arrosage est soit automatique soit très ciblé, mais dans ce métier, c’est surtout la météo qui dicte sa loi !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu