Avertir le modérateur

30/04/2013

Forum des Partenaires de l'Action Sociale du Groupe Podeliha : une belle réussite !

Forum des Partenaires de l'Action Sociale.JPGLe 16 avril dernier, le Groupe Podeliha organisait son premier Forum des partenaires de l’action sociale sur le thème : « L’enjeu du partenariat face aux exigences de la réglementation et aux évolutions sociétales. » Un Forum qui a réuni pas moins de 120 participants autour d’une belle table ronde qui accueillait les acteurs locaux de l’action sociale (collectivités, associations, fédérations…).

 

A cette occasion un film a été réalisé, pour le regarder cliquez ici.

 

Retrouvez aussi les films diffusés lors du Forum en cliquant sur les liens suivants :

 

« Une résidence accueil pour des personnes présentant un handicap psychique »

 Partenariat :  UDAF de Maine et Loire et le Cesame, Anjou Castors.
 

« Le maintien à domicile des personnes âgées autonomes »

Partenariat : Anjou Domicile, Delphis, Le Toit Angevin.

 

« Des compétences mutualisées au service de l’insertion »

Partenariat : Aide Accueil, Le Jardin de Cocagne Angevin, Le Val de Loire

23/04/2013

Eric Divay, rassembleur d'énergies

Dans le cadre du projet Dehors/Dedans financé par Le Toit Angevin et le FIS, l’artiste peintre Éric Divay propose aux habitants et aux écoliers du quartier de Grand Bellevue, et à tous ceux qui le souhaitent, de participer à des ateliers de création artistique (mosaïques, peinture) pour créer ensemble une œuvre… et du lien social !

 

Installé à la Manufacture des Allumettes pour une résidence de deux ans, dans le cadre du projet Dehors/Dedans financé par Le Toit Angevin, l’artiste peintre Éric Divay est un rassembleur d’énergies… En plus de son activité personnelle de peintre, l’artiste a toujours travaillé auprès de publics divers, des jeunes en difficultés en tant que formateur professionnel, ou bien des enfants par le biais d’animations d’ateliers artistiques dans les écoles et les quartiers. Ces expériences nourrissent aujourd’hui sa démarche. « Je propose des projets artistiquement exigeants, mais que les participants puissent comprendre et s’approprier ; ce qui demande en réalité beaucoup de travail de conception et de préparation ! »

 

Actuellement, pour Dehors/Dedans, il mène entre autres deux projets. Pour le premier, en lien avec la réhabilitation de La Banane, immeuble de 68 logements du Toit Angevin dans le quartier du Grand Bellevue à Trélazé, Éric Divay, habitant de la ville de longue date, anime des ateliers mosaïques à destination des habitants. En collaboration avec la mosaïste Marie Connan, l’artiste anime chaque semaine des ateliers pour les écoles locales et pour les habitants (dont prioritairement les locataires du Toit Angevin), qui se déroulent dans l’atelier mis à disposition par Le Toit Angevin au 244 avenue de la République à Trélazé. Ces mosaïques sont destinées à décorer les cages d’escalier de La Banane et les frontons des immeubles autour de la place Picasso.

 

Le second projet concerne les « Portraits-profils », qui est dans sa phase d'achèvement, auquel est associé le SIPFP (Section d’initiation et de première formation professionnelle, ouverte aux déficients intellectuels). Il s’agit de petits portraits, en noir et rouge, de l’ensemble des participants au projet des totems (création de 15 totems en forme d’allumettes installés le long de la Coulée verte à Trélazé), présentés aux Journées du patrimoine 2012, un beau clin d’œil à ce projet qui avait su mobiliser les énergies… et les habitants. L’artiste travaille actuellement aux finitions et aux solutions d’accrochage de ces nombreux portraits…

 

 

« Notre présence dans les quartiers est indispensable ; il faut construire le projet ensemble, avec les habitants, surtout si l’on souhaite que cette démarche participative soit pérenne et prenne tout son sens dans la durée », conclut Éric Divay, qui a en réserve toute une palette de projets à mener pour et avec les habitants !

10/04/2013

Les HLM seraient des "passoires thermiques" ? STOP aux idées reçues !

 

196_Le Vissoir_7.jpgL’Union sociale pour l’habitat a publié en 2012 un inventaire des préjugés autour des Hlm, intitulé 10 idées reçues sur les HLM. Et vous, vous êtes où ? afin de poser et de proposer un autre regard, plus réaliste et plus ambitieux, sur les Hlm, qui place le bien vivre ensemble au cœur de son développement. Retours sur l’idée reçue n° 3 : « Les HLM, des passoires thermiques. »


Le secteur Hlm : pionnier dans les démarches d’économie d’énergie

 

L’opinion publique perçoit encore le parc Hlm comme de grands ensembles immobiliers construits à la hâte dans les années 1960, disposant d’une mauvaise isolation thermique et de systèmes électriques peu performants. Ces prétendues « passoires thermiques » engendreraient des charges plus lourdes pour des habitants à faibles revenus.

 

Or, le secteur Hlm s’avère être un pionnier dans les démarches d’économie d’énergie. Aujourd’hui, les performances du parc Hlm sont bien supérieures à celles du reste du secteur résidentiel. Tous logements Hlm confondus, la consommation moyenne en énergie primaire (chauffage et eau chaude) est inférieure de 30 % à celle de l’ensemble du parc résidentiel (en moyenne 170 kWh EP/m²/an contre 240 kWh EP/m²/an), et la consommation d’eau moyenne est de 100 litres par jour et par habitant dans le logement social contre 150 litres au niveau national. Au vu de l’ampleur de son parc et de sa politique d’éco-performance, le Mouvement Hlm est un acteur majeur de la politique de développement durable.

Le Toit Angevin agit concrètement en faveur du développement durable

De son côté, Le Toit Angevin, engagé dans le développement durable, adopte des comportements citoyens afin de minimiser les impacts environnementaux liés à la conception, l’entretien et l’exploitation de son patrimoine immobilier. À cet effet, plusieurs engagements ont été pris (récompensés par une évaluation ISO 26000 au stade probant) : construire des bâtiments basse consommation d’énergie, améliorer les performances énergétiques, sensibiliser les locataires à la réduction des dépenses énergétiques, agir pour la réduction des charges… Par ailleurs, Le Toit Angevin a obtenu en 2010 la certification au label Habitat et Environnement, qui a pour objectif de prendre en compte la préservation de l’environnement tout au long du cycle de vie des logements, et est engagé localement dans le Plan Stratégique Énergétique. 

Chiffres-clés

Dans le parc du Toit Angevin : 

  • En 2011, 65 LOGEMENTS certifiés ou labellisés HPE (Haute Performance Energétique) ou THPE (Très Haute Performance Energétique)
  • En 2012 451 LOGEMENTS certifiés ou labellisés HPE ou THPE, soit 100 % DE LA LIVRAISON DE LOGEMENTS NEUFS du Toit Angevin

     

Dans le parc Hlm national :

 

  • 11 %, C’EST LE TAUX D’EMISSIONS DE C02 rejeté par les logements Hlm alors que ces derniers représentent 16 % du parc des résidences

  • - 30 %, c'est le différentiel moyen des consommations d’énergie des logements Hlm par rapport à celles de l’ensemble des logements français

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu