Avertir le modérateur

30/03/2012

Opération classe presse au Toit Angevin

Dans le cadre de l’opération Classe presse organisée par l’Education nationale, les quotidiens Ouest-France et le Courrier de l’Ouest, des élèves de 3e et de 4e du collège Mongazon à Angers ont récemment interviewé Lucie Le Roux, animatrice de proximité au Toit Angevin à Angers.

 

Récit d'une mission de sensibilisation au coeur des quartiers

Objectif de l’entretien, réaliser ensuite un article portant sur le thème de l’environnement et des économies d’énergie. Un thème que l'animatrice connaît bien, puisqu’elle effectue déjà un travail de sensibilisation auprès des habitants de plusieurs quartiers d’Angers sur l’environnement en général.

Les collégiens ont donc posé toute une série de questions à Lucie Le Roux, parmi lesquelles : Comment se déroule un entretien individuel avec un locataire lors d'une séance de "coaching" ? Qu'est ce qui vous plaît dans cette mission ? Quels secteurs sont concernés ? Les quartiers, les types de logement, la catégorie de population, le type de chauffage, etc.

Ils ont également abordé le sujet du compostage collectif, ainsi que le projet encombrants mené par le Toit Angevin et différents partenaires (www.letoitangevin.com/Halte-aux-encombrants).

Un concours à la clé

Pour cette animatrice de proximité, ces jeunes sont réellement sensibles au thème de l’environnement. La plupart d’entre eux souhaite ensuite intégrer des professions dans le journalisme, l’architecture ou l’environnement. Les élèves ont en tout cas jusqu’à la fin du mois d’avril pour rendre leur copie. A l’issue de ce travail, un jury retiendra les meilleurs articles rédigés ( 5000 collégiens de l’Ouest participent à cette opération). Ceux qui seront sélectionnés formeront le contenu de suppléments aux journaux quotidiens. Résultats début mai.

 
Pour en savoir plus sur l’opération classe presse 2012 : Cliquez ici

Développer une offre de logements adaptés à des publics variés

Depuis 2007, Le Toit Angevin propose un concept de résidences étudiants, nommé Viv@ppart. Ce concept associe des ensembles immobiliers de petite taille (moins de 100 studios), une sécurisation renforcée des accès, des services de laverie et un accès numérique à bas coût. Actuellement, près de 170 logements meublés et équipés sont gérés par Le Toit Angevin sur 5 résidences (Brissac, rue de Brissac, Millot, boulevard Millot, Champ de Bataille, rue du Champ de Bataille, Les Champs Verts, rue du Bocage, Saint-Jacques, rue Saint-Jacques).

Par ailleurs, depuis 2008, Le Toit Angevin intensifie la vente de logements en accession à  la propriété. Dans la CUS, nous nous engageons à vendre 60 logements par an d'ici 2015. En 2010, une cinquantaine de logements neufs ou rénovés ont été vendus, dont la moitié à des locataires du Toit Angevin, qui sont prioritaires pendant deux mois à partir de la mise en vente du logement. Tous les acquéreurs bénéficient, par ailleurs, d'un ensemble de garanties qui les préservent des conséquences d'éventuels "accidents de la vie" (perte d'emploi, divorce, mutation…). Ces garanties incluent une aide au financement, une garantie "rachat et relogement" pendant 15 ans, et une garantie "revente" pendant dix ans, qui facilitent l'acte d'achat des ménages concernés.

 

Plus d’infos sur notre site, rubrique Devenir propriétaire.

Des parcours résidentiels adaptés à l'évolution de nos locataires

Pour maintenir l'accessibilité financière de nos logements à des locataires subissant une réduction subite de revenus, la notion de « parcours résidentiel » a été développée. En pratique, lorsqu'ils nous le demandent, ou dans le cadre de notre action sociale, nous nous engageons à leur fournir, selon les besoins, un logement à un budget inférieur correspondant mieux à leur nouvelle situation de ressources. 

19/03/2012

Halte aux encombrants

Le phénomène existe partout en France : les encombrants, meubles ou objets, sont déposés dans des endroits inappropriés, comme les points de collecte de tri sélectif ou au pied des immeubles.

Un phénomène que l’on retrouve à Angers, et qui finit par coûter cher aux différents gestionnaires des quartiers (dont Le Toit Angevin), car le ramassage est effectué par des sociétés spécialisées. Afin de réduire ces dépenses tout en améliorant le confort de ses locataires (par la diminution des nuisances), Le Toit Angevin a donc engagé un travail en amont.

Ainsi, une démarche à titre expérimental est menée ces temps-ci dans le quartier de la Roseraie. Elle est appuyée par différents partenaires (ALM, la Ville d’Angers, Le Toit Angevin, Passerelle, la régie de quartier et Apivet), et pourrait s’étendre par la suite à d'autres quartiers d’Angers. Lucie Le Roux, animatrice de proximité au Toit angevin pour les habitants du quartier de la Roseraie a été missionnée pour mener à bien ce projet.

Le lundi est le jour de pointe des dépôts sauvages

Ici comme ailleurs, le dépôt d’encombrants est récurrent : ils sont déposés aux abords des immeubles, ou près des containers enterrés des six plateformes de la Roseraie (normalement dédiés au tri sélectif bouteilles, papiers, verres), tous les jours de la semaine ; le lundi restant le jour de pointe, suite aux déménagements du week-end !

Dans ces encombrants, "on trouve des canapés, des matelas, des réfrigérateurs, des gazinières..." indique L. Le Roux. Il y a aussi des sacs poubelles de déchets ménagers ou des petits objets à recycler ». Des choses qui devraient être apportées par leurs propriétaires à la déchetterie de la Baumette ( à seulement 1,8 km de la Roseraie), retournées dans les magasins pour certaines, ou données à des associations. Des possibilités qui sont ignorées, ou « oubliées » par certains habitants.

Sensibiliser par l'information et des actions

Si la grande majorité des locataires du quartier jugent ces dépôts comme « des actes d’incivilités », peu d’entre eux se mobilisent autour du sujet. Alors, pour essayer de toucher un maximum de personnes, Le Toit Angevin met la sensibilisation au cœur de sa démarche, à travers l’information et des actions concrètes :

  • Création d’un livret « déchets » qui répertorie la liste des points de collecte en fonction du type de déchets au niveau local, dans un quartier très limité. «  Le but, précise L. Le Roux, c’est que cela soit concret et le moins contraignant possible ». Une feuille avec le plan du quartier indiquera par des pictogrammes les points de collecte accompagnés d’une légende. Ce livret sera un véritable outil de communication, remis aux habitants dès lors que l’occasion se présentera et distribué à chaque nouvel arrivant sur le quartier.
  • Insister sur la problématique des encombrants auprès des locataires lors d’un emménagement (en pré-visite par exemple) ou d’un déménagement, périodes propices au débarrassage des objets usagés. Remettre le livret aux occupants du logement.
  • Une opération troc dans le cadre de la semaine « mon quartier propre » le mardi 3 avril 2012. Un troc sera organisé sur le parking intérieur des immeubles entre les n°11 et 27 rue Marc Sangnier : les personnes pourront échanger leurs objets ou simplement les donner à ceux que cela intéresse. « Le but n’est pas de récolter un maximum d’objets, mais de sensibiliser les gens aux moyens qui existent », souligne L. Le Roux. Stands, affiches, remise du petit livret déchets, animations.
  • Organiser des visites avec les habitants du quartier. Par exemple, la visite du Centre technique de l’environnement (CTE) et l’aire de transit à côté de la déchetterie de la Baumette. Lundi 19 mars de 14h à 15h30, mercredi 21 mars de 19h à 20h30 et jeudi 29 mars de 14h à 15h30.

Ce projet expérimental rentre dans le cadre du CLE (Conseil local de l’environnement). S’il fonctionne, il sera étendu à d’autres quartiers de la ville d’Angers. A suivre…

Adresse des 8 déchetteries gérées par Angers Loire Métropole : www.angersloiremetropole.fr/infos-pratiques/gestion-des-d...

Pour donner des objets utilisables, recycables ou réparables :

EMMAÜS ANGERS : Le Sauloup, 49070 Saint-Jean-de-Linières

Tél : 02 41 39 73 39. Ramassage possible sur rendez-vous.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu