Avertir le modérateur

22/02/2012

Jardinier au Toit Angevin, au rythme des saisons

Au Toit Angevin, le service Espaces verts comprend quatre personnes qui travaillent à plein temps à « l’entretien des espaces verts » sur des sites appartenant au Toit Angevin sur Angers et sur Trélazé. Ces jardiniers ont aujourd’hui pour mission d’entretenir les espaces collectifs au pied des immeubles ou aux abords des maisons individuelles, « un métier qui a beaucoup évolué au cours des dernières années », nous confie Jacques Cousin, jardinier au Toit Angevin. Et ce sont des évolutions qu’il qualifie de bonnes ! Jacques Cousin est entré au Toit Angevin il y a près de 17 ans après un BEP-CAP de jardinier et une expérience de paysagiste chez des particuliers.

Un métier qui a connu de grandes évolutions

En effet, la plupart des lourdes tâches, comme la taille des haies chez les particuliers ou l’élagage des arbres (qui nécessitait du matériel spécifique), sont désormais confiées à des entreprises spécialisées.

Des évolutions sont aussi à noter dans le domaine des traitements phytosanitaires, « qui ont grandement diminué ces dernières années et qui se font plus ciblés, tout comme les arrosages », note Jacques Cousin.

Dans la même démarche de préservation de l’environnement dans laquelle est engagé Le Toit Angevin, un gros investissement a été réalisé dans une tondeuse autotractée, dont le point fort est de broyer les déchets de tonte au fur et à mesure de la tonte, ce qui permet d’économiser les allers retours à la déchetterie, mais aussi le coût du recyclage.

Ces évolutions laissent davantage de temps aux jardiniers pour la création et la finition. Jacques Cousin et son collègue, Christophe Crosnier, ont ainsi pu participer activement à la création des jardins de Salpinte en 2008. En effet, ces jardins qui se trouvent à La Roseraie ont été créés en collaboration avec l’architecte-paysagiste M. Masson et sont entretenus exclusivement par Le Toit Angevin. Ils ont demandé pas moins de deux ans de travail : près de 9 000 plantes ont été installées. D’inspiration méditerranéenne, ces jardins sont plantés de lavandes, d’oliviers, de palmiers… autant de végétaux économes en eau !

Ces jardins, qui réclament aujourd’hui encore l’attention des jardiniers car la taille pour former les végétaux et donner une belle structure est essentielle, sont la fierté de Jacques Cousin.

En 2012, est prévue l’installation d’une pergola et de claustras végétalisées…

A chaque saison sa mission

Cependant, les jardins de Salpinte ne sont pas la seule mission d’entretien des jardiniers !

Et ne croyez pas que l’hiver est une période creuse, bien au contraire ! En effet, en hiver, le travail des jardiniers consiste à bien préparer les espaces verts, et à ce titre, les tâches sont nombreuses et essentielles : taille des végétaux (qui inclut le ramassage et le recyclage en déchetterie des nombreux déchets), nettoyage des massifs, formation des végétaux, applications de traitements, petits élagages, et tontes si nécessaire en cas d’hiver doux, comme ce fut le cas jusqu’à très récemment cette année. Il faut également faire l’inventaire des végétaux manquants et passer commande.

Le printemps est quant à lui consacré aux nouvelles plantations, aux traitements ciblés des cours, des allées et des massifs, et c’est aussi la période intensive des tontes des espaces verts, qui représente un poste important dans le planning annuel des jardiniers du Toit Angevin.

Finalement, la période la plus calme se situerait plutôt pendant l’été quand la végétation cesse de croître puisque l’arrosage est soit automatique soit très ciblé, mais dans ce métier, c’est surtout la météo qui dicte sa loi !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu