Avertir le modérateur

18/11/2011

Les démarches de progrès du Toit Angevin

Les objectifs stratégiques du Toit Angevin renvoient à plusieurs enjeux fondamentaux : adapter le patrimoine aux évolutions des populations, approfondir les actions sociales, améliorer la qualité de service, intégrer le développement durable dans toutes les actions, et déployer l'activité en l'intégrant dans les contextes géopolitique, conjoncturel et financier. Afin de tenir ses engagements vis-à-vis de ses parties prenantes et de progresser dans la réalisation de ses missions fondamentales, le Toit Angevin a lancé plusieurs démarches de progrès.

 

  • Les démarches d’amélioration de service aux locataires: les critères de confort

Les engagements Qualibail apportent une amélioration de la qualité du logement à l'entrée dans les lieux. Les équipes d'entretien réalisent des contrôles avant l'emménagement (propreté, sécurité des installations, fonctionnement des points lumineux…) et changent les serrures avant l'arrivée du nouveau locataire. Par ailleurs, les gardiens et les techniciens ont élaboré ensemble une procédure et des règles communes pour réaliser le diagnostic des travaux à réaliser suite au départ d'un locataire. Cela permet de garantir un niveau de remise en état, et donc de qualité, homogène sur l'ensemble du parc.

 La certification Qualibail 2 vers laquelle nous nous orientons, nous fournit un cadre structuré pour traiter les troubles de voisinage. La démarche Qualibail nous a conduit à définir et analyser les différents types de troubles de voisinage, et à mettre en place des procédures de gestion adaptées selon leur nature (occupation des parties communes, bruit, animaux, véhicules abandonnés, insultes, odeurs…). Depuis début 2011, toutes les situations d'incivilités survenant dans le parc de logements du Toit Angevin font l'objet d'un suivi informatique et statistique. Sur environ 70 situations suivies chaque année, 8 à 10 font l'objet d'une procédure de contentieux visant à résilier le bail, et sont directement suivies par le Directeur du Patrimoine du Toit Angevin en raison de leur caractère sensible. Les personnels de proximité sont les plus impliqués au quotidien pour réduire les conséquences de l'incivilité, dès son apparition, et préserver la " jouissance paisible" des autres locataires. C'est pour cela qu'ils bénéficieront en 2011 de formations à la gestion de ces situations aussi diverses que délicates

 Le dernier exemple concerne la disponibilité des ascenseurs et des chaudières collectives. Le fait de suivre ces critères de confort essentiels n'est bien sûr pas nouveau pour le Toit Angevin. Mais l'engagement figurant dans la CUS (Convention d'Utilité Sociale) nous conduit, par exemple, à mesurer et analyser plus régulièrement les causes d'arrêt (défaillances techniques, usage anormal, malveillance), et donc à pouvoir être plus précis dans la planification de la maintenance de ces installations.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu