Avertir le modérateur

27/05/2011

Au Toit Angevin, les problèmes partent en fumée

Detecteurs de fumee 003-internet.jpgDepuis quelques semaines, certains locataires du Toit Angevin reçoivent dans leur boîte aux lettres un courrier qui leur est adressé par la direction du patrimoine. Il les avertis de la visite d’un professionnel dans les jours qui suivent, en charge de poser un détecteur de fumée.

D’ici à 2015, c’est l’ensemble du parc immobilier du bailleur social qui devra être équipé de la sorte. A l’origine, l’installation de ce détecteur est à la charge de l’occupant du logement, locataire ou propriétaire. Le Toit Angevin a pourtant décidé de prendre à sa charge ces quelque 7000 installations, à raison de 2000 à 2500 déploiements par an.
 
« Nous avons fait ce choix d’abord à titre préventif », souligne le directeur général adjoint du Toit Angevin, Christophe Rozé. « Chacun sait comme les incendies peuvent parfois être dramatiques. La deuxième raison, c’est qu’en contactant un professionnel et en choisissant un modèle unique de détecteur, nous évitons l’écueil des contrôles et des appareils hors normes, bricolé par tout un chacun. »
 
Chaque locataire recevra donc son courrier, dans les quatre ans à venir, ainsi qu’une attestation à remettre à son assureur.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu